Voici un forum de rpg ou vous entrerez dans un monde fabuleux et mystérieux. Venez donc incarner un personnage qu'il soit ange, démons ou simple civil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Maora ou l'art d'être une Psychopathe cachée~ [Fini! d-^.^-d]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
•Useless, loveless Akuma•
avatar
this is my name


Messages : 558
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : Qui sait?
MessageSujet: Maora ou l'art d'être une Psychopathe cachée~ [Fini! d-^.^-d]   Sam 7 Avr - 4:37

MAORA HISAE COLLMEN

« Rien n'arrêtera le Démon qui vit en moi »


Prénom-s- : Maora (Hisae)
Nom : Collmen
Surnom-s- : Les gens ont trop peur pour lui donner des surnoms.
Âge : 750 ans environ (16 ans d'apparence)
Orientation sexuelle : Hétéro
Rang : Noble
Profession : Chasseur - Parfois soldat
Genre : Démon
Aime & Déteste : - Aime le silence, la solitude, tuer, manger du melon, lire- ; - Déteste sa soeur, les Anges en général, Shiroi, être blessée trop gravement pour faire son travail, les faibles (qu'elle a tendance à tuer)-
Peur & particularités : Aucune peur - A une sorte de deuxième personnalité cruelle et psychopathe, qui se manifeste à certaines occasions.
____© Feat. Shameimaru Aya/ Nue Houjuu ♦ Touhou Project



• Your Story ♪
Montre moi ton âme et je te conterai ton histoire.
.

Rien ne me fera oublier...


Bonsoir a tous, voici les informations du jour: d'étranges données sismiques ont été relevée par des scientifiques japonais au nord d'Hokkaïdo. D'après les premières observations, il semblerait que ce soit une simple secousse ne menançant aucunement le pays et sa population. Reizei Hanajima, chercheur de renom, a cependant tenu à se déplacer et...

Une petite main venait de saisir la télécommande et d'éteindre la télévision, coupant ainsi la parole au présentateur. Le silence s'abattit brutalement sur la maison ce qui, paradoxalement, réveilla l'homme avachi sur le canapé.
"Mao... Pourquoi tu as éteint? J'étais en train d'écouter je te signale."
La fillette, tenant encore le boitier, l'agita vers son oncle en secouant la tête d'un air renfrogné. Non, c'était faux, il ne faisait pas attention à ce que diffusait l'écran puisqu'il ronflait depuis au moins deux heures.
L'homme soupira avant de se lever et de prendre sa nièce dans ses bras. Décidément, cette petite était parfois bien agaçante...

"Ok, j'ai compris. Tu t'ennuies, c'est ça?"

Maora hocha la tête avec un sourire. Oui, elle s'ennuyait ferme et pour ne rien arranger, elle était inquiète. D'autant que ce qu'elle venait d'entendre ne contribuait pas à la rassurer: les tremblements de terre, c'était dangereux et ça faisait peur. Mais le présentateur avait quand même dit que le Japon ne risquait rien... Enfin, elle ne serait rassurée que lorsque ses parents reviendraient de l'hôpital avec sa nouvelle petite soeur.
"
Hé fillette! Tu m'écoutes? Je suis en train de te dire qu'on va aller faire un tour au centre commercial en attendant Alex et Akira."

"Et Hana." répliqua-t-elle d'un air sérieux.

Son oncle acquiesça avec un sourire. Il avait tendance à oublier qu'il allait avoir une nouvelle nièce dans à peine quelques heures. Il faut dire que sa petite Maora lui prenait déjà toute son attention et cependant, il ne doutait pas du fait qu'il adorerait de la même manière le bébé qui allait bientôt faire son entrée dans la famille.

***

"Maora!"

La petite fille sursauta violemment et se retourna, un feutre et un crayon dans une main, un morceau de chocolat à moitié entamé dans l'autre. Devant elle se trouvait une feuille où étaient dessinés de petits bonshommes coloriés en bleu, la couleur favorite de la fillette.
Devant cette vision, sa mère ne put s'empêcher de rire, ce qui fit hausser les sourcils à Maora. Sa maman était parfois étrange tout de même...
Cette dernière, riant toujours, s'accroupit près de sa fille et lui essuya un peu la bouche.

"Excuse moi si je t'ai fait peur chérie. Je voulais simplement te demander si tu avais vu Hana."

La petite hocha la tête sans un mot et montra le dessous de la table. Un peu surprise, sa mère se pencha et trouva effectivement Hana endormie par terre, la tête sur les genoux de sa soeur qui, comme à son habitude, restait parfaitement impassible.
De nouveau, un fou rire la prit. Cela faisait déjà 5 ans que sa deuxième fille était née et, depuis tout ce temps, les deux soeurs ne s'étaient pratiquement jamais quittées, Maora étant toujours très attentives à Hana. Elles ne supportaient pas d'être séparées et la seule fois où leurs parents avaient essayé de les faire se détacher un peu, l'aînée avait failli en faire une dépression.
Alex Collmen caressa tendrement la tête de ses filles et se releva. Elle était rassurée d'avoir trouvé la petite qui avait le don de disparaître et de se cacher dans des endroits un peu improbables. Un peu comme maintenant en fait.

"J'ai compris, je vous laisse..." dit-elle sur un ton amusé.

Elle commença à partir puis s'arrêta un instant et, sans se retourner, lança à sa fille:

"Et si tu crois que j'ai pas vu la tablette de chocolat planquée sous la table...

Il y eut quelque seconde de silence puis un éclat de rire enfantin retentit, qui réchauffa le coeur de la jeune femme. Maora était calme pour une fillette de son âge, et seule sa soeur parvenait à la faire rire aux éclats.
Là, elle paraissait réellement amusée par le fait que sa mère l'ait découverte.
Alex sentit son sourire s'élargir et se remit en route, accompagnée par le rire joyeux de sa fille.

_______________
... mes souvenirs les plus précieux...

La chambre était silencieuse. Même la respiration de la jeune fille endormie ne parvenait pas à briser la quiétude qui s'était installée dans la pièce.
Maora, elle, ne bougeait pas. Ce silence lui était cher et elle ne voulait pas le rompre en faisant bruisser sa couverture ou en soupirant trop fort. Pourtant, la tentation était grande de se lever pour aller recouvrir sa petite soeur qui dormait la bouche grande ouverte, ses draps ramenés en boule au pied du lit. Mais il fallait qu'elle réfléchisse posément et si sa bulle de calme éclatait, elle sentait qu'elle n'arriverait jamais à s'y isoler de nouveau.
La blondinette jeta un regard morne à son réveil, qui indiquait presque 3 heures du matin. Il lui restait donc près d'une semaine pour se décider, pour décider si elle quittait sa maison, ses parents, ses amis et sa soeur. Pour décider si tout laisser et partir pour étudier était une bonne idée. Elle était confuse. Son rêve ou son amour pour sa famille? C'était dur de choisir. La jeune fille savait qu'Hana et ses parents la soutiendraient, quoi qu'elle décide de faire. Maintenant, c'était à elle de voir.
Un froissement vint briser le silence et lui fit relever la tête. Hana s'était réveillée et la fixait maintenant d'un air légèrement accusateur.

"Tu es encore en train de te retourner le cerveau."

Maora haussa les épaules et se coucha sans répondre. Le silence revint mais au bout de quelques minutes, la jeune femme entendit de nouveau du bruit et, peu après, un coup de poing s'abattit sur sa tête. Elle se recroquevilla sous la douleur et jeta un regard perdu à Hana, qui l'observait avec colère cette fois-ci.

"Bien fait! Je sais pourquoi tu dors pas et je t'ai déjà dit ce que j'en pensais. C'est une occasion unique d'aller faire tes études là-bas! Tu as envie de rester au Japon, près de papa et maman pour toute la vie? Réponds pas crétine, c'était une question rhétorique!"

Nouveau coup de poing. Maora soupira avant de sourire.

"J'ai compris, arrête de me frapper. Mais..."
"Pas de mais! Tu vas y aller. Et tout se passera bien. Je viendrais te voir, ça me fera voyager!"

Les deux jeune filles se regardèrent un long moment, l'une avec des yeux ronds, l'autre avec un regard déterminé puis l'aînée eut un rire nerveux.
Bien, elle irait. Advienne que pourra, elle allait tout quitter et partir.


Les perturbations observées au Canada sont inquiétantes selon les météorologues. Ils disent ne pas comprendre ce qu'il se passe. Nous passons le micro à notre envoyé spécial.
...
"Je suis avec des chercheurs et des météorologues qui m'expliquent que ces phénomènes, désormais observables au Canada, en Chine, en Afrique, en Antarctique et dans toute l'Amérique du Sud sont véritablement préoccupants. Les violents orages menaçant ces régions ont forcé certaines villes à évacuer. De nombreux morts et blessés sont à déplorés.
De même, j'apprends que les séismes, les éruptions et les tsunamis continuent au Japon, à Hawaï, en Italie et..."

_____________
... la douleur et la haine que je vous porte ...

"Tenez là."

Ça suffit! Je ne comprends pas ce qu'il se passe! Où est Hana?! Répondez bordel! Lâchez-moi! Écoutez! Écoutez! Éloignez ça de moi, taré!

"Calme toi jeune fille. C'est juste un anesthésiant."

"Juste un anesthésiant"? Il est malade. Je veux sortir de là. Cette odeur d'hôpital me donne envie de gerber. Foutez moi la paix! Qu'est-ce que vous avez fait de ma soeur?! Si jamais vous lui avez fait du mal, je vous tuerais. Je vous tuerais lentement, pour que vous ayez le temps de souffrir.

"Inutile de te débattre ou d'essaye de parler. C'est trop tard. De plus, toi et ta soeur êtes des sujets parfaits. Tu pourrais nous remercier, nous vous sauvons d'une mort certaine.

Stop. Une mort certaine? Remercier? Je ne comprends pas...

"Tu vas renaître Maora."


***


Elle la sentait. La... la chose en elle, elle la sentait. Ça lui faisait du mal, beaucoup de mal. Impossible de la combattre ou de l'ignorer. Elle était en train de la ronger de l'intérieur, de s'incruster définitivement dans son âme. Elle lui chuchotait des choses incompréhensibles "...Reizei Hanajima... Je voulais savoir... perturbations... séismes... morts et blessés... morts... morts... morts... Hana..."
Était-elle en train de devenir folle? Il n'y avait personne. Elle était seule dans sa folie et sa douleur.Laisse... aller...
Peut-être que c'était ça la solution. Se laisser aller à cette chose au lieu de la combattre. Se laisser aller au mal et utiliser sa force pour tout faire disparaître...



***


"Calme toi."

Maora pencha légèrement la tête sur le côté et attrapa le scientifique à la gorge. Son regard affolé réjouissait grandement la Démone qui serrait lentement le cou de l'Homme. Finalement, elle avait bien fait d'accepter la chose. Tout avait disparu d'un seul coup. La peur, la douleur, le regret, elle ne sentait plus rien. Juste une haine dévastatrice qui la guidait et laissait dans son sillage des corps disloqués et inanimés.
Au bout de quelques minutes, elle sentit le corps du scientifique se ramollir. Le lâchant, elle se dirigea vers une nouvelle pièce du laboratoire, d'où venaient des voix qui lui étaient familières.
Dès qu'elle fut entrée, son regard se posa sur la personne assise sur le lit. Sa soeur, sa Hana la regardait fixement, un drôle d'air sur le visage.
Maora se figea un instant, juste avant que l'envie de tuer celle qui auparavant était tout pour elle ne déferle.

_____________
Qu'importe les années, je me souviendrais.


Le monde avait été détruit. D'autres Humains étaient devenus des Démons ou des Anges. Les survivants avaient été réduits en esclavage ou luttaient contre les empereurs apparus.
Et moi? J'ai erré longtemps après avoir détruit le laboratoire. J'ai appris à connaître la nouvelle moi. Et j'ai découvert bien des choses.
Puis, quand les Démons se sont réunis, je les ai rejoints et je suis entrée dans l'armée. Il était pour moi vital de combattre ces saloperies d'Anges. Il fallait que je trouve Hana, que je m'en débarrasse... Absolument.
Mais finalement, je ne l'ai jamais trouvée et j'ai décidé de quitter l'Armée pour devenir Assassin. Qui sait, au détour d'un chemin, nous nous retrouverons peut-être... Et ce jour là, seule l'une de nous survivra.




• Your Body ♪
L'habit ne fait pas le moine (encore heureux!)
.
La caractéristique la plus remarquable de Maora, c'est sa taille. Non, elle n'est pas immense et c'est justement ça qui fait que les gens ne la prennent pas au sérieux la plupart du temps. En même temps, un assassin qui fait à peine 1 mètre 58, ce n'est pas très impressionnant. Mais être petite lui permet de se faufiler dans des endroits que peu de personnes peuvent atteindre, d'autant qu'elle n'est pas bien épaisse non plus (pratique pour se dissimuler facilement). Cependant, malgré son apparence de fillette, la Démone est très forte et peut sans problème se mesurer à des gens qui font 5 fois son poids: ceux qui l'ont défiée en combat à main nue s'en souviennent encore... Il existe tout de même quelques personnes à Kureiji contre lesquelles elle ne peut pas lutter -et Ayame Sotetsu en fait partie. Elle passe donc beaucoup de temps à s'entraîner afin de parfaire ses techniques de combat afin d'être toujours plus efficace.
Au premier abord, Maora ne fait donc pas vraiment peur. Bien qu'elle avait plus de 18 ans au moment de sa transformation en Akuma, elle a toujours eu un joli visage fin qui l'a toujours fait passer pour plus jeune qu'elle ne l'est en réalité. Mais son apparence de poupée ne doit pas faire oublier qu'elle est l'un des Assassins les plus dangereux de Kureiji...
Si on la regarde de plus près, il est facile de se rendre compte que, finalement, elle n'est pas si innocente qu'elle le parait. L'injection de gènes de Démons a changé bien des choses chez elle: sa peau, déjà claire, est devenue d'une blancheur inquiétante et qu'elle aille au soleil n'y changera pas grand chose. Ses cheveux mi-longs sont passé du blond au brun foncé, ondulant légèrement au fil du temps et ses yeux, auparavant verts, ont pris une teinte rouge sang étrangement hypnotique. 



• Your Mind ♪
La carapace ne cache rien de plus qu'une poupée inanimée...
.
Avant même de devenir une Démone, Maora n'était pas quelqu'un de très démonstratif. Elle ne parlait pas beaucoup à part avec sa soeur, à qui elle confiait à peu près tout.
Et même si tout a changé, il reste sûrement une petite part de l'Humaine qu'elle a été... Ou peut-être pas.

__________

La chose que l'on remarque en premier chez Maora, c'est son absence de sentiments. Lorsqu'elle a reçu les gènes d'Akuma, la douleur était telle que son cerveau s'est en quelque sorte "mis en veille" pour l'empêcher de ressasser sans cesse ses regrets et sa peurs et de combattre la mutation. Ce vide lui est resté une fois devenue une Démone et personne, pas même elle, n'a jamais su pourquoi. Il est donc inutile de penser qu'elle pourrait éventuellement éprouver de la compassion, avoir pitié ou même être agacée. Les seules choses qui lui restent sont la haine et le mépris, qu'elle ne ressent cependant que dans certaines situations. En général, discuter avec elle (ce qui n'est pas tout à fait conseillé) donnera seulement la sensation étrange de parler à une poupée articulée et armée jusqu'aux dents.
Parce qu'en plus, elle a gardé de sa vie humaine ce goût pour le silence et a tendance à ne parler qu'en cas d'extrême urgence et de grand danger. Pour elle, le dicton "ne parle pas pour ne rien dire" serait presque sacré, d'autant que, sa soeur étant devenue un Ange, ce n'est pas comme si elle avait encore quelqu'un à qui se confier. Et lorsqu'elle daigne enfin dire quelques mots, il faut être plus qu'attentif car elle parle d'une voix basse et froide et pas la peine d'espérer qu'elle répète. Autant dire que ne pas entendre ou faire attention aux paroles de Maora, c'est un peu comme essayer d'arrêter à mains nues, un train en pleine vitesse: mortellement dangereux.
De même, elle n'apprécie pas beaucoup les gens qui ne lui obéisse pas. Ils ne l'agacent pas vraiment mais elle a parfois comme une envie de leur trouer la tête lorsque ses ordres ne sont pas du tout respectés. Autant dire que lorsqu'elle était dans l'armée, le taux de mutinerie était exceptionnellement faible. Parce que lorsque sa personnalité la plus cruelle se réveille, elle aussi tendance à devenir un tantinet sadique, voire psychopathe, avec un goût plutôt prononcé pour la torture et les cris de douleur. Les rares survivants de ces espèces de crises de folie (et dieu seul sait s'il y en a peu) à qui Maora a accordé sa grâce n'ont plus d'humanoïde que la silhouette... Bref, passons les détails.
Pourtant, quand on la regarde comme ça, de loin, la Démone ne parait pas si affreuse. Elle a des manières plutôt douces et semble toujours un peu dans la lune. Ce n'est pas qu'une impression d'ailleurs: à part quand elle fait son boulot, pour lequel elle fait appel à toute sa concentration, la Démone est formidablement maladroite, à tel point qu'elle est strictement incapable de détecter les portes, les rebords pointus et les murs qui ne font pas que du bien quand on les rencontre. Il lui arrive souvent de se casser la figure parce qu'elle regardait autre chose que son chemin.





• Who are you ?
Une petite phrase...

.



Pseudo ; Vos pseudo si vous en avez sur le net ♫
Age ; Cette question est purement facultative, libre à vous d'y répondre ou non ♪
Loisir ; Que faites vous à part le l'ordinateur dans la vie? Sport, loisirs créatifs, musicaux?
Manga préféré(s) ; Avez-vous des mangas préférés? Si oui, le ou lesquels?
Comment avez-vous connu le forum ; Par quelqu'un, top-sites, google, ect?
Aimez-vous le thème du forum ? ; Pas obligé de répondre ♫
Dernier mot ? ; Remarque, suggestion d'amélioration, ect... Tout se que vous voulez rajouter en plus.




Dernière édition par Maora H. Collmen le Mer 7 Aoû - 16:09, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
•Useless, loveless Akuma•
avatar
this is my name


Messages : 558
Date d'inscription : 25/02/2012
Age : 21
Localisation : Qui sait?
MessageSujet: Re: Maora ou l'art d'être une Psychopathe cachée~ [Fini! d-^.^-d]   Dim 8 Avr - 22:01

Enfin terminée!

_________________
"The only thing I was looking for was the silence. The silence provided by death, or a place where I would had been able to go into hiding in..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Servant of akuma
avatar
this is my name


Messages : 518
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 21
Localisation : Sur un nuage *-*
MessageSujet: Re: Maora ou l'art d'être une Psychopathe cachée~ [Fini! d-^.^-d]   Dim 8 Avr - 22:48

Superbe fiche, c'est triste ce qui est arrivé a Maora et a sa soeur... Sinon Maora était blonde avant? Oooh. Enfin bref belle présentation ♪ mais j'éviterai de te taquiner mais tu ne tueras pas Yuu chan hein? mdr

Je te valide donc ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kureiji-sekai-rpg.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé,
this is my name


MessageSujet: Re: Maora ou l'art d'être une Psychopathe cachée~ [Fini! d-^.^-d]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Maora ou l'art d'être une Psychopathe cachée~ [Fini! d-^.^-d]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Maora Tsuda
» Fini pour moi
» Lè yo touye ti kochon kreyòl yo, yo fini ak klass peyizan yo.
» Un diner presque parfait [Agni et Cassi] [fini]
» La folie des BAM ! [FINI]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kureiji Sekai Rpg :: First step ♪ :: Présentation ♪ :: Présentations validées :: Démons (Akuma)-