Voici un forum de rpg ou vous entrerez dans un monde fabuleux et mystérieux. Venez donc incarner un personnage qu'il soit ange, démons ou simple civil
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
this is my name


Messages : 417
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 19
MessageSujet: Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]   Mar 29 Oct - 23:28

Les élèves  s'agitèrent, se levèrent tous et firent leurs sacs. La fin de la dernière heure de cours venait juste de sonner. Je soufflai légèrement et passai ma main sur mon front. Je regardais mes écoliers sortir de la classe un par un qui disaient "Au revoir, madame". Je leur offris à chacun un sourire. Quand le dernier élève sortit de la salle de cours, je pris mon sac et quitta la pièce à mon tour. Je fermai la porte à double tour, puis je me mis à traverser les couloirs. Sur le chemin, je rencontrai une collègue que j'appréciais beaucoup. Cela faisait déjà quelques temps que je voulais l'inviter à dîner chez moi, mais je n'avais jamais oser... cette fois... c'était ma chance, je devais faire face à mon problème de contact avec les autres... Je trottinai doucement pour m'approcher d'elle :

A... Ame ! m'exclamai-je.

C'était un femme très belle. Elle avait de très longs cheveux noirs comme le plumage d'un corbeau et des yeux bleu azur. Elle possédait un visage laiteux, extrêmement doux. Elle était aussi très gentille, polie, douce...

Ah, Alice ! Que vous arrive-t-il ?

Il était temps que je prenne mon courage à deux mains ! C'était maintenant où jamais ! Je pris une grande bouffée d'air et la regarda droit dans les yeux. Je lui offris ensuite un joli sourire.

Je... Voulez-vous bien d-dîner chez moi d-demain ?

Mes joues prirent un teinte écarlate. Je me sentais tellement ridicule ! En lui disant cela, j'avais l'air d'une gamine qui demandait à un garçon de sortir avec elle... Seulement... désormais, je ne pouvais plus retourner en arrière.

Un petit rire sortit de la bouche d'Ame. Elle me sourit gentiment et me donna une réponse... positive ! Nous nous sommes salués puis nous avons pris chacune notre chemin. Je n'avais encore jamais invité quelqu'un chez moi ! J'étais tellement heureuse !

Je baillai. Ma maison était loin de l'école... mais bon... il y avait des choses bien plus graves que la distance entre mon établissement scolaire et ma demeure ! Non ?  Soudainement, j'entendis quelqu'un courir derrière moi. Au moment où je me retournai, un individu habillé entièrement de noir avec une capuche était en train de me sauter dessus. Pendant son vol, il m'arracha ma grande épingle en or qui tenait ma coiffure, puis je tombai à terre. Cette épingle... était... c'était un cadeau d'anniversaire de mes parents ! J'y tenais beaucoup ! Je ne pouvais pas le (ou la, qui sait) laisser faire ! Je me retournai pour me défendre et reprendre mon bien, seulement, le malotru m'éclata une bouteille en verre sur la tête. Au début je vis flou puis je m'évanoui.

À mon réveil, je me trouvai dans un endroit qui me semblait.... familier... Oui, cet air de ville abandonné... Et voilà que je me retrouvais à Memory City... Je m’aperçus que mon sac avait été fouillé : il était ouvert avec mon porte-feuille juste à côté. Je n'avais pas la force de me lever, ni la force de bouger. Je voyais encore légèrement flou. Un liquide poisseux coulait le long de mon visage. J'entendais des pas. J'avais peur, très peur. Je me recroquevillai sur moi-même, fermant les yeux, attendant que ça passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matteruwa.skyrock.com/
Servant of akuma
avatar
this is my name


Messages : 518
Date d'inscription : 21/02/2012
Age : 21
Localisation : Sur un nuage *-*
MessageSujet: Re: Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]   Mer 30 Oct - 19:03

J'étais encore une fois venue à Memory city mais je ne savais plus vraiment pour quelle raison. Cette ville était en ruine et je n'avais plus rien à faire ici même si j'avais passé une partie de mon enfance en cet endroit.

Je voulais surement me promener un peu penser à autre chose et souffler Vivre au palais et être au service d'un démon n'était vraiment pas plaisant et de plus assez fatiguant, ce n'était pas de tout repos pensai je en soupirant.

Je voulais vraiment m'éloigner de ces saletés de démons et même si l'air était pollué à memory City elle était à mon sens moins pollué que celle du royaume où je venais. Alors que je marchais toujours d'un pas lent habillée d'un pull noir, dont j'avais rabattu la capuche sur ma tête et d'un jean,je m'étais habillée ainsi pour faire en sorte d'être la plus discrète possible et ainsi ne pas me faire remarquer par on ne sait quel brigant...

Car des voleurs et des mauvaises personnes il y'en avait ici, enfin bien souvent elles n'étaient pas mauvaises c'était la pauvreté et leur condition de vie misérable qui les poussait à faire cela. Si ils vivaient comme tout le monde je douterai que la plupart des humains voleraient.

Mes pas résonnaient un peu et il n'y avait personne dans les rues, elles étaient désertes et abandonnées comme toujours. Rien de surprenant à ce fait.

C'est alors qu'un homme me bouscula et je me demandais bien ce qui le pressait mais j'avais préféré ne rien lui dire car il ne me rassurait pas vraiment. Il s'enfuit donc et je continuais ma marche sans le prendre en compte.

C'est alors que je vis une jeune femme par terre et la première chose qui me frappais était le sang qui coulait depuis sa tête paniquée et sans réfléchir je m'approchais d'elle  et lui demandais. Ne remarquant même pas qu'elle semblait avoir peur...

"Mme il faut absolument vous soigner, vous êtes blesser"

Mais qu'est ce que j'avais à bavasser moi aussi? Je jetais ensuite un oeil à coté de moi et aperçu un portefeuille ouvert... Cet homme.... Peut être était ce lui qui lui avait fait ça. Bon sang quelle idée aussi de venir ici? Et puis il me semblait que je la connaissais mais  je ne me souvenais plus de qui c'était... Et pourtant j'étais certaine de l'avoir déjà vu! Enfin bref là n'était pas le plus important.

Je l'aidais donc à se relever et mis son bras autour de mes épaules pour la tenir et ainsi l'aider à marcher. Je n'avais rien sur moi et il fallait absolument trouver quelqu'un pour la soigner. Je commençais donc à marcher en l'apportant jusqu'à voir un jeune homme au coin d'une rue. Ne sachant vraiment pas où il pourrait y'avoir un habitant pour nous aider. Je l'interpellais malgré ma timidité.

"Monsieur!! Nous avons besoin de votre aide... Et rapidement cette femme est blessée il faut absolument la soigner!!"

Dis je d'un air complètement affolée et angoissée.

_________________

with english lyrics~
Que ce soit l'été ou l'hiver, je continue à tendre toujours plus loin ma main vers ce ciel pour accéder à un bonheur que je n'otiendrais peut être jamais~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kureiji-sekai-rpg.forumgratuit.org
avatar
this is my name


Messages : 98
Date d'inscription : 06/08/2013
MessageSujet: Re: Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]   Mer 30 Oct - 19:39

Tu t'ennuies ?… Vu ta tête, oui, tu t'ennuies, Alexander. Le brun soupira doucement et s'étira avant de sauter au bas de l'arbre qui l'avait accueilli pour sa sieste. Il nettoya sommairement ses vêtements d'un coup de main et entreprit de… Moins s'ennuyer. Allant d'un "jeu" de cache-cache avec les quelques humains vivant encore ici (ayant peur de lui et de son aura étouffante surtout) jusqu'à l'exploration d'un vieux labo souterrain qui ressemblait un peu au "sien", en passant par plusieurs parties d'échecs et quelques livres. Rien à faire, il s'ennuyait, il s'ennuyait à mourir.

Et l'ennui disparut lorsqu'il vit un homme courir sans regarder en arrière. Faisait-il la course ? Non, il était seul. Contre le temps ? Voyons Alexander, tes sarcasmes n'y changeront rien, il est trop bête pour cela. Il avait donc quelque chose à se reprocher. Et Adrian n'aimait pas ce genre de personnes, adeptes du sentiment le plus inutile et absurde qui soit. D'un geste mesuré, il l'attrapa par le col et le projeta contre un mur aussi facilement que s'il était un fétus de paille. Les éclats de béton volaient, le vent de l'impact le décoiffait légèrement, le sang qui coulait à présent abondamment de l'arrière du crâne de sa "victime" tacha la joue nacrée, laissant un parfum caractéristique et peu ragoutant. Il lâcha le vêtement de l'homme à présent mort et le laissa là, à la merci des corbeaux.

Pourquoi ? L'ennui. C'est tout. Sûrement le seul ennemi de cette personne. En s'éloignant de la scène, Alexander classait ses données, en supprimant certaines, en rangeant d'autres, sans se préoccuper de rien. Il ressentait l'aura d'un ange un peu plus loin, qui se rapprochait… Avec celle bien plus ténue d'un humain… Rien de bien surprenant en fait. Tiens, est-ce que les humains avaient réellement des auras, ou c'était juste lui qui les sentait ? Question sans réponse. Adrian s'adossa à un mur au coin d'une rue, se stoppant dans sa marche car apparemment les deux personnes se dirigeaient vers lui. Alexander, serais-tu devenu altruiste ?! Ha, non, toujours l'ennui, je vois.

L'humaine criait à son encontre que l'ange était blessée. Il ne rechigna pas, la guerre entre tengu et akuma ne le concernait pas. Attendant qu'elles soient assez proche, il dégagea l'humaine doucement et attrapa l'autre fille. Il ne se posa pas de questions tout en la soulevant dans ses bras comme une princesse, un signe de la tête intimant à l'autre de le suivre. Il rejoint le labo qu'il avait exploré quelques heures plus tôt et cala la demoiselle évanouie sur la seule table d'auscultation encore sur pieds puis disparut dans une salle annexe pour trouver du désinfectant et un bandage stérile. Pas une fois il n'avait prononcé un mot, et ne serait même pas surpris si à son retour l'humaine lui sautait dessus avec un quelconque objet contondant, coupant ou pointu, ou si elle s'était enfuie avec l'autre.


Dernière édition par Adrian A. von Lok le Mer 30 Oct - 22:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
this is my name


Messages : 417
Date d'inscription : 01/05/2012
Age : 19
MessageSujet: Re: Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]   Mer 30 Oct - 22:03

Je n'avais pas de quoi avoir peur, cette fille voulait me sauver. Je souris doucement. Je reconnaissais cette odeur, je reconnaissais cette voix. Je connaissais cette personne, j'en était sure et certaine. La jeune fille m'aida à me lever, seulement... je n'avais plus la force de marcher, plus aucune force. Je tombai dans les pommes à nouveau. J'avais été agressée physiquement et mentalement. Je saignai dû au coup de bouteille que j'avais reçu. J'avais mal au coeur car le cadeau offert par mes parents m'avait été volé. Il avait beaucoup de valeur. C'était de l'or. Mais il avait aussi beaucoup de valeur à mes yeux. Mes parents avaient économisé beaucoup d'argent et s'étaient même privés de tous loisirs pour me l'offrir...

C'était la deuxième fois... la deuxième fois dans la même journée que je me réveillais dans un autre endroit que dans lequel je me trouvais précédemment. Où étais-je cette fois, hein ? Cet endroit me semblait sombre et... étrange. Tout à coup, mon coeur se mit à battre la chamade. Je sentais la présence d'un akuma non loin d'ici. Ils me couraient tous après en ce moment ou quoi ? Cette émotion horrible me parcourait à nouveau : de la colère mêlé à de la peur. Mais je ressentais aussi de la tristesse. Il m'avait fait tellement de mal. Il m'avait mise tellement en colère. Il m'avait fait tellement peur. Je ne pouvais plus vivre ainsi... en ayant peur de chaque akuma... Je disais vouloir faire une révolution, seulement... il y aura des anges à combattre, et aussi... des akumas. Je n'allais pas pouvoir faire cette révolution si je me sentais encore et encore ainsi à chaque fois que j'en croisais un...

Je balayais la salle de regard. Mes yeux se posèrent sur la jolie jeune fille brune que je reconnus tout de suite. C'était elle... la fille que j'avais rencontrée à Memory City... je m'en rappellerai toujours.

Yuu... Yuuki, c'est ça... ? dis-je d'une douce voix

Je posa ma main sur mon crâne. C'était assez douloureux... J'étais plutôt maladroite, alors je me blessais souvent mais bon... ça fait mal quand même ! Je sentis un liquide poisseux se déposer sur ma main. Je retirai rapidement ma main et serai mon poing. Il n'était pas si loin que ça, en fait... Je le sentais, il était tout près. De plus, il avait une aura particulièrement maléfique... Je me recroquevillai telle une petite crevette, un bébé, une personne qui souffrait de toutes les douleurs possibles. Je regardai ma main : c'était du sang... C'était logique n'empêche, le verre ça coupe... Cette conclusion, "c'était du sang", n'avait pas besoin d'être faite... C'était une bouteille... une bouteille en verre... Oui, le verre ça coupe...

HRPG :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://matteruwa.skyrock.com/
Contenu sponsorisé,
this is my name


MessageSujet: Re: Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une agression pas très loin de la maison. [with Adrian and Yuuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lorsque le corps ,n'est pas occuper notre esprit s'évade...loin...très loin[A archiver]
» Rendez-vous au fond de la forêt
» Scénario : " Ils sont venus de très loin ... "
» Le paradis n'est plus très loin -> Anne et Broken.
» ...Un cœur fragile, mais un cœur qui bat, très loin, sous une amure d'illusions.. Kathleen Lewis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kureiji Sekai Rpg :: Territoire scientifique :: Memory city-